projet pedagogique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 Chapi-Chapo, une structure associative à gestion parentale.

Ce qui veut dire que chaque parent est membre de droit dans l'association et participe à l'élection d'un bureau constitué de parents.

Ce bureau assure ensuite la gestion administrative de la crèche et le suivi du personnel.

La prise en charge des enfants au sein de la crèche est quant à elle confiée aux seuls salariés de Chapi-Chapo.

 

I/ Les missions de la structure

 

1)    à l'égard des enfants

 

Toute l'équipe veille à accueillir les enfants dans le respect de leur personnalité individuelle, de leur développement psychomoteur et affectif.

Elle veille à leur  santé et à leur sécurité dans un lieu chaleureux et soucieux de l'éveil et du bien être de chacun d'entre eux, afin de découvrir le monde qui les entoure.

.

Cet accueil vise avant tout à socialiser l'enfant tout en prenant en compte son individualité et en le respectant comme un être unique avec sa sensibilité et son rythme propres.

L'autre aspect de notre accueil est l'autonomisation de l'enfant qui va lui permettre d’accéder à la socialisation.

 

2)    à l'égard des parents

 

Les parents trouvent à la crèche un lieu d'écoute. Ils peuvent faire part de leurs inquiétudes, de leurs doutes mais aussi de leur fierté à l'égard de leur enfant.

Les professionnels ne sont pas là pour les juger mais pour les aider et respecter leur projet éducatif et les guider.

Les parents sont les premiers éducateurs de l'enfant et tout nouvel apprentissage est d'abord introduit à la maison avant la crèche (la cuillère, l'alimentation en morceaux, le pot…)

C'est pourquoi nous privilégions toujours les échanges quotidiens avec les parents (à l'arrivée et au départ de l’enfant).

En accompagnant leur enfant dans la crèche les parents peuvent rester un moment avec lui. Durant ce moment, ils informent le personnel accueillant de l'état général de l'enfant et des événements qui le concernent.

 

Des réunions à thèmes (demandés par les parents) sont également proposées au cours de l'année. Elles sont animées par des professionnels de la petite enfance extérieurs à la crèche.

 

2 à 3 fois dans l’année , des goûters sont organisés, préparés par les enfants, où les parents et le personnel peuvent se rencontrer et discuter (de 16h30 à 18h30) .

     

3)    à l'égard de l'équipe

 

Afin de respecter ces missions le travail d'équipe est primordial et pour que ce travail d'équipe soit effectif il est important de respecter plusieurs aspects :

 

- une bonne communication entre professionnels :

Pour cela nous avons des cahiers de transmission où sont retranscrits pour l'équipe de l'après midi ce que les parents ont dit de l'enfant à son arrivée et ce qu'il a vécu au sein de la crèche dans la matinée.

Nous pensons également important que chaque salarié puisse parler librement de son ressenti professionnel sans se sentir jugé. Pour cela nous organisons quatre fois dans l'année des réunions avec une psychologue clinicienne. Celle-ci a un rôle d'écoute et nous aide à réfléchir et à prendre du recul par rapport à nos pratiques professionnelles afin de les améliorer.

- Partant du principe que l'enfant est toujours mieux accueilli par des employés formés et à l’aise au sein de leur lieu de travail, Chapi-Chapo se veut aussi un lieu d'épanouissement professionnel pour ses salariés. C'est pourquoi, elle leur offre, autant que faire se peut, la possibilité de suivre différentes formations (premiers secours, normes de sécurité et d'hygiène, alimentation du jeune enfant, contes… etc).

  

I/ La vie quotidienne à la crèche

 

1)    Accueil du matin

 

Une professionnelle accueille l'enfant et sa famille et note toutes les informations données par les parents (sommeil de la nuit, heure de réveil, de repas, humeur de l'enfant, événement exceptionnel, maladie…) sur un cahier de transmission pour l'équipe.

C'est un moment très important où il est bon de respecter le rythme de l'enfant et du parent et leur ressenti. Cela permet à l'équipe de connaître les besoins spécifiques de l'enfant pour la journée.

Ce temps permet aux enfants et aux parents de se séparer dans un climat de sécurité et dans une relation individualisée dans la mesure où chacun prend le temps de parler de l'enfant et de son vécu.

C'est pourquoi nous encourageons les parents à prendre un petit moment pour regarder évoluer leur enfant au sein de la crèche au moment de son arrivée.

 

De 7h30 (heure des premières arrivées) à 9h les enfants sont en jeux libres dans la salle de jeu centrale.

 

2)    La collation du matin

 

A 9h un jus de fruit est servi aux enfants, accompagné de pain.

Cela permet à ceux qui ont déjeuné de bonne heure de tenir jusqu'à l'heure du repas.

C'est aussi un moment de convivialité où tout le monde (enfants et adultes) se retrouvent et échangent.

Nous enchaînons en général par des comptines et des jeux dansés.

 

3)    Les activités de la matinée

 

Vers 9h30 les enfants sont séparés en petits groupes.

Un groupe va dans la salle de bains où ont lieux des activités de matières : sable, terre, eau, transvasement, peinture…

Un autre groupe investit le dortoir des grands aménagé le matin en salle d'activités avec un tapis au sol. Ils peuvent y faire de la musique, de la gymnastique, des petits jeux de manipulations fines. Ils peuvent aussi y écouter des histoires, y regarder des diapositives… etc

Un troisième groupe profitera de la grande salle de jeux avec la structure de motricité, sa piscine à balle, son toboggan, les coins cuisine, garage, poupée.

Une animatrice peut également proposer d'autres activités dans le coin repas des moyens (pâte à modeler, encastrements, découpage, gommettes, collage…etc).

Les enfants peuvent évoluer d’un groupe à l’autre tout au long de la matinée.

 

4)    jeux à l'extérieur

 

Durant la journée, selon la saison et le temps, les enfants peuvent également jouer dehors dans la cour aménagée (sol souple, jeux à grimper, toboggan, petite maison, bac à sable, porteurs et tricycles…). Nous insistons auprès des parents sur l’importance de « prendre l’air » pour tous les enfants et en toute saison  (bien couverts, l’hiver et à l’ombre et avec un chapeau en été).

Les jeux extérieurs leur permettent de développer leur psychomotricité (grimper, courir, pédaler, trouver l’équilibre…) et de se familiariser et de communiquer avec tous les copains.

 

5)    Déjeuner à 11h30

 

Au moment des repas les enfants sont séparés par groupes d'âge.

Les bébés mangent à la demande selon leur rythme personnel, individuellement avec l'aide d'un adulte.

Vers 8 mois ils sont assis dans des petites chaises avec tablettes et dès qu'ils manifestent l'envie de manger seul, une petite cuillère leur est donnée pour favoriser l'autonomisation.

La salle principale est partagée en deux  par des étagères ce qui permet de diviser les enfants de plus de 12 mois, en deux groupes au moment des repas : les grands et les moyens.

Chacun de ces groupes partage son repas autour d'une table commune après s'être lavé les mains.

Les plus grands sont associés à la préparation de la table : en apportant leur verre, couverts, assiette et bavoir et en se servant. Ceci afin de favoriser leur autonomie.

 

Le moment du repas est vu comme un moment de plaisir pour les enfants. C'est aussi un moment où ils se retrouvent par tranche d'âge alors qu'ils ont été mélangés durant le reste de la matinée.

Les adultes encadrant les enfants à ce moment les  encouragent à respecter les  règles (rester assis, ne pas crier, se servir seul avec modération, ne pas jouer avec les aliments…). Ils favorisent aussi les discussions, nomment les aliments. Les enfants ne sont jamais forcés à manger mais nous les encourageons toujours à goûter.

 

Les repas sont préparés à la crèche par une cuisinière. Des ateliers cuisine sont proposés régulièrement afin de mieux connaître les aliments. Un classeur de recettes « crèche » est à la disposition des parents. Les menus et recettes sont aussi sur le site Internet de Chapi Chapo.

L'introduction d'un nouvel aliment est toujours faite en accord avec les parents.

 

6)    Le sommeil

 

Les enfants qui sont en accueil régulier ont toujours le même lit.

Nous respectons les rituels d'endormissement de la maison et favorisons les repères et habitudes en donnant doudou, sucette, peluche… pour dormir.

 

Avant la sieste les enfants vont dans la salle de bains où ils sont changés ou passent aux toilettes. On change également leur tenue pour qu'ils n'aient ni trop chaud ni trop froid et qu'ils soient confortables pour dormir.

 

Nous disposons de 3 dortoirs où les enfants sont répartis selon leur âge.

Les plus grands dorment sur des petits matelas spécialement conçus dans les règles d'hygiène et de sécurité pour des enfants de cet âge. Les plus jeunes dorment dans des lits à barreaux.

Les moyens et les grands disposent de couette et les bébés ont des turbulettes.

Un adulte reste dans la chambre pour aider les enfants à s'endormir si nécessaire,  et les aider à se lever quand ils sont réveillés.

 

7)    Les activités de l'après-midi

 

Après la sieste les activités d'éveil sont reprises par petits groupes ainsi que les jeux à l'extérieur avec des activités adaptées à la saison (été : jeux d'eau et baignade).

 

8)    Le goûter

 

Il est préparé par la cuisinière. La disposition est la même que pour le repas de midi.

Nous ne servons pas de biscuits industriels et veillons à ne pas donner d'aliments trop sucrés ou trop salés aux enfants. Les anniversaires sont fêtés à la Crèche en compagnie des copains.

 

9)    Départ de l'enfant

 

Le moment du départ est un moment d'échange avec la famille grâce notamment au cahier de transmission.

Les détails importants de la journée de l'enfant sont transmis aux parents.

Les parents qui n'ont alors souvent plus d'impératifs de temps peuvent s'installer dans la salle de jeux avec leur enfant et le voir évoluer avec ses pairs. C'est aussi pour les parents l'occasion de lier des relations avec les autres familles.

 

10)                      Des activités d'éveil mais pas d'activisme

 

Nous essayons de proposer de nombreuses activités aux enfants : adaptées aux saisons, aux événements annuels et surtout aux capacités et aux désirs de l'enfant. Mais il est hors de question d'en faire un impératif pour l'enfant.

Les ateliers sont totalement libres et si l’enfant ne veut pas y prendre part, jamais nous ne l’ obligerons même sous la pression parentale.

Nous gardons sans cesse à l'esprit qu'un enfant à aussi un grand besoin d'oisiveté pour son développement intellectuel. Il est important de le laisser rêver pour construire son imaginaire, et sa capacité à entrer en relation avec un autre enfant.

 

III/  Des activités en dehors de la crèche : ouverture sur le village

 

1)    Bibliothèque

 

Accompagnés d'une animatrice et d'une employée de la bibliothèque, un petit groupe d'enfants va à la bibliothèque découvrir les livres et écouter des histoires. Cette sortie a lieu 1 fois dans la semaine.

 

2)     balades dans le village

 

Dès que possible nous allons par petits groupes nous promener dans le village : à la boulangerie, à la poste ou à la mairie, chez le primeur ou à l'épicerie ou, tout simplement, découvrir notre environnement (animaux, végétation, travaux en cours…).

 

3)    Pique-nique et sortie à la ferme

 

En fin d'année nous organisons un pique nique avec toutes les familles pouvant être présentes et une visite à la ferme.

Au printemps ou en été, nous déjeunons, goûtons et pique-niquons dans le jardin de la crèche.

4)    matinées à l'école maternelle

 

Une fois par semaine un groupe d'enfants (scolarisables en septembre) passent une matinée à la maternelle pour se familiariser avec l'école.

  

IV/ Intervenants extérieurs

 

1)    Musique

 

Deux fois par mois un intervenant musique propose une animation auprès des enfants avec la participation du personnel.

 

2)    Fêtes et spectacles

 

Au rythme des saisons nous fêtons les évènements du calendrier : les anniversaires, les rois, la chandeleur, carnaval, pâques, fêtes de mères et pères, fin d’année …

Nous organisons des spectacles pour Noël et carnaval.

 

3)    Escalade ou cirque

 

Aux beaux jours, les enfants peuvent exprimer leurs talents de grimpeurs avec l'aide d'un intervenant spécialisé qui installe des murs d'escalades, des ponts de singe, des tyroliennes adaptés à leur âge.

 

  V/ Repères et aménagement 

Un aménagement des locaux et de l'extérieur adaptés aux besoins et à la sécurité des enfants doublé d'un fonctionnement quotidien régulier et stable permettent aux enfants de se repérer dans le temps et l'espace et ainsi de se sentir plus en sécurité affectivement.

L'aménagement permet aussi à l'enfant d'évoluer librement et de faire des choix d'activités autonomes sans toujours dépendre de l'adulte.

Toutefois l'adulte est toujours à la disposition de l'enfant. Il lui est particulièrement attentif. C'est cette attention constante et bienveillante qui fait que l'enfant pourra se construire et évoluer de façon autonome, en développant sa personnalité propre tout en établissant des relations avec les autres enfants et avec les adultes.

 

Pour les bébés qui ne marchent pas encore, un espace de vie sécurisé a été aménagé. Les plus grands ne peuvent pas y aller.

C'est un grand parc fermé par des barrières de bois ou des cloisons en plexiglas pour que les bébés puissent voir les plus grands évoluer et ne pas se sentir seuls. Ils disposent d'un miroir fixé aux cloisons, de casiers avec des jeux adaptés à leur âge, d'une pente très douce pour quand ils commencent à ramper, de tableaux de découverte…

Bien sûr les petits ne sont pas dans ce parc toute la journée. Ils n'y sont installés que quand il y a beaucoup d'enfant et trop d'agitation dans la grande salle de jeux. Ou simplement pour partager un moment plus individuel avec un adulte et un ou deux copains de son âge.

 

Pour les enfants marcheurs, plusieurs coins de jeux sont aménagés visant à développer différents aspects de la vie de l'enfant : motricité, jeux pour faire semblant, jeux de construction…

A proximité de tapis et coussins, les livres les moins fragiles sont laissés à la disposition des enfants dans une bibliothèque tandis que les livres fragiles sont rangés en hauteur.  

 

VI/ Respect du rythme de l'enfant

  

L'enfant au sein du groupe est pris en considération en tant qu'individu.

Nous respectons l'enfant dans ses ressentis et cherchons à tous moments à mettre en mots ses émotions.

Dans la mesure des possibilités de l'enfant nous favorisons l'autonomie. L'enfant est toujours encouragé à faire par lui-même ce qui le valorise à ses yeux.

Nous prohibons toutes formes de compétitions ou de dévalorisation. Les enfants ne sont jamais comparés entre eux et s'il arrive, par exemple, qu'il y ait un accident dans l'apprentissage de la propreté l'enfant ne sera jamais grondé.

 

1)    L'adaptation

 

Il est important que l'enfant ait le temps de se familiariser avec son futur lieu d'accueil.

Pour qu'il se sente plus sécurisé il est donc demandé  aux parents de passer un peu de temps à la crèche avec leur enfant.

Ce moment permet à l'enfant de faire connaissance avec les adultes qui l'accueilleront et avec ses pairs. C'est aussi l'occasion pour les parents de parler de leur enfant, de ses habitudes (repas, sommeil, activité…), de partager leurs craintes et demandes.

La durée et le déroulement de l'adaptation est préalablement défini avec les parents (elle se fait en général sur 3 jours) mais nous restons toujours à l'écoute de l'enfant. Si celui-ci s'avère avoir besoin de plus de temps avec ses parents, nous pouvons envisager un prolongement de cette période dans la mesure des possibilités parentales. 

Il est important de garder à l'esprit que ce moment sera décisif dans le bien-être de l'enfant à la crèche.

 

2)    Apprentissage de la propreté

 

Cet apprentissage se fait toujours dans le respect du développement physique et psychologique de l'enfant (jamais avant 18 mois) et en relation avec la famille.

Si l'enfant émet le désir d'aller sur le pot en imitation des plus grands, nous discutons cette évolution avec ses parents.

  

3)    doudou et sucette

 

Dans un souci d'ouverture de l'enfant au monde qui l'entoure et à l'autre, nous encourageons les parents à l'aider à  déposer sa sucette et son doudou à l'arrivée à la crèche. Ils sont rangés dans le casier personnel de l'enfant pour n'en ressortir qu'au moment de la sieste.

Bien sûr nous nous adaptons toujours à l'âge et aux besoins de l'enfant. S'il manifeste le besoin d'avoir sa sucette ou son doudou ou s'il se sent trop insécurisé sans, nous les lui donnons.

 

Pour conclure

 

Ce projet sera amené à évoluer au cours des années parce que nous ne concevons pas un projet pédagogique comme un carcan et nous veillons à toujours interroger notre pratique et à renouveler notre énergie professionnelle.

De plus, les métiers de la petite enfance évoluent et nous tenons à nous tenir informées de ces évolutions ainsi que des connaissances sur le jeune enfant et sur les nouvelles pédagogies.

    

 

 

 
< Précédent   Suivant >
 

© 2014 Crèche Halte Garderie Chapi Chapo
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.

TEMPLATE COPYRIGHT © 2006 BY HILLIGER MEDIA
(Butterfly Version 1.2)