­

Crèche halte garderie dans le Gard

micro crèche

La crèche bénéficie toujours d’une excellente cote entre les différentes solutions de garde d’enfants. Pourtant, trouver une place dans ces structures est souvent difficile. En effet, les places disponibles sont largement inférieures au nombre des demandes. Par ailleurs, les critères d’admission varient d’un établissement à l’autre. Il est alors important de connaître les modalités afin de vous préparer au mieux et augmenter ainsi vos chances de succès.

Faire attention à ces trois principales conditions

L’âge et la vaccination, deux critères essentiels

Les crèches sont destinées aux enfants de deux mois à trois ans. Au-delà, ils sont scolarisés en Maternelle tandis que les plus petits sont encore trop sensibles pour être pris en charge. Ensuite, l’enfant doit présenter un carnet de vaccination en bonne et due forme. Trois vaccins sont obligatoires : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. En cas de contre-indication, une attestation médicale doit le prouver. Les autorités sanitaires recommandent aussi des vaccins contre certaines maladies. On peut citer entre autres la rubéole, la rougeole, les oreillons, la varicelle et la grippe. Bien entendu, le moment et le calendrier dépendent de l’âge des bambins.

La date de la demande est primordiale

Les places vacantes sont largement insuffisantes par rapport au nombre des postulants. Pour améliorer vos chances, il est important de déposer votre demande très tôt. Commencer la procédure au début de la grossesse est possible. Cette approche est également valable pour les crèches d’entreprises. Même si les places sont beaucoup plus nombreuses, il arrive que la demande augmente subitement au cours d’une période.

Les autres critères importants

Le lieu de résidence est déterminant

Bien choisir la structure d’accueil est aussi essentiel. Souvent, les établissements gérés par les municipalités privilégient les résidents. Ils étudient en priorité les demandes venant de leur commune celle des autres. C’est pour cela que les dossiers de candidature comportent un justificatif de domicile.

Les familles nombreuses ont plus de chance

Les enfants issus de familles nombreuses ont plus de chance. Souvent, les crèches priorisent les jumeaux et les triplés. Dans le même ordre d’idée, la troisième enfant d’une fratrie a plus de chance qu’un enfant unique. Par ailleurs, la probabilité augmente pour un bambin dont les aînés ont déjà fréquenté la crèche ciblée.

La situation familiale influence aussi la décision

La plupart des commissions d’attribution utilisent un système à point pour évaluer la demande. La notation varie selon les entités. Par exemple, certaines structures priorisent les familles dont les deux parents travaillent. En revanche, d’autres accordent la priorité aux familles monoparentales ou ceux qui sont en cours de recherche d’emploi.

Crèches : bien se renseigner est indispensable

Les situations varient entre les différents types de crèche : familiale, parentale, microcrèche, ou encore d’entreprise. Il est alors essentiel de se renseigner sur les structures existantes, même si on n’a pas encore d’enfants. De cette manière, on peut déjà dresser une liste des établissements prioritaires, ceux qui conviennent le plus à votre lieu de travail et vos horaires. Vous pouvez aussi profiter de la rencontre pour connaître les critères importants à leurs yeux.

To Top